Trucs et conseils

   

Aspects techniques

Le yoga se pratique pieds nus sur un tapis de yoga.

Il se pratique avec des vêtements confortables.

Il vaut mieux attendre 2 à 3 h après un léger repas pour faire la séance ou 1 à 2 h après une collation. Il est préférable de manger après les cours, sauf en temps de grossesse ou en cas de certaines maladies.

Il est également recommandé de boire de l’eau avant et après la séance, d’enlever vos bijoux et montre, de fermer le cellulaire ou le laisser à la maison ou dans la voiture et d’éviter les parfums et eau de toilette afin de favoriser une respiration profonde.

Le respect de votre corps et de vos limites est primordial.

Le yoga est une discipline non compétitive.

Vous êtes entièrement responsable d’exercer, de maintenir et de sortir de la posture en suivant votre rythme et en étant à l’écoute de votre corps et d’écouter les instructions du professeur qualifié en yoga en demeurant concentré et à l’écoute de ce qui se passe dans votre corps. On doit donc aller chercher une intensité tout en respectant l’aisance dans la posture.

Il est important d’aviser le professeur sur le formulaire d’inscription de tout problème de santé et de blessures antécédentes ainsi que des changements de votre état de santé en cours de session. Ce sera plus facile pour celui-ci de vous guider adéquatement et de vous informer de ce qui est bon pour vous. 

 

Enfin, il est bon d’éviter la compétition et la comparaison et de toujours garder son discernement et son humilité à travers sa pratique.


Questions/réponses

Quand la personne ressent le besoin de se déposer, de « placer » sa vie, de dominer ses conflits intérieurs et son tourbillon extérieur.

C’est une manière d’apporter un équilibre et voir à une meilleure gestion du stress auquel nous sommes exposés afin de prendre soin de notre santé physique et mentale.

Pour recevoir les enseignements, il est important de créer un espace dans sa vie : un espace de temps physique, un espace pour soi et de l’ouverture. Le yoga peut répondre à de multiples besoins et chacun y trouve son compte, que ce soit sur le plan physique, mental et émotionnel ou l’ensemble. Le respect de soi et des autres est important. Le yoga est une aventure qui peut durer 10 semaines comme des années ou une vie. C’est un ''work in progress'', un travail continu. Ce n’est pas tant la destination qui importe mais bien un chemin qui a une direction.

Tout d’abord, choisir un professeur formé et certifié dans la discipline qu’est le yoga. Une formation de base exige de 200 à 300 h et chaque spécialité ajoute un nombre d’heures. Une expérience d’enseignement est aussi de mise. Le professeur doit être en mesure de vous expliquer ce qu’est le yoga, son origine, sa lignée dans son ensemble et non seulement une posture qu’on peut voir dans les livres. Il doit avoir intégré ce qu’il vous enseigne.

Avec la popularité du yoga en ce moment, plusieurs personnes enseignent le yoga sans avoir ces qualifications. Faites attention! On peut vous vendre du yoga mais ce sera plutôt des exercices d’étirements que vous ferez.

De plus, il doit y avoir aussi une connexion, une aisance et que le style vous convienne. À chaque élève son professeur et à chaque professeur ses élèves.

Un endroit qui se spécialise dans cette discipline. Pour le reste, c’est comme un restaurant : c’est au choix du client et de ses goûts personnels.

On doit pratiquer en respectant le corps, ce qui implique d’écouter ce qui se passe et de respecter ses limites, d’où l’idée de s’intérioriser. Une pratique exagérée, trop exigeante, compétitive  pourrait encourir des blessures. Une pratique dans laquelle on veut aller trop vite peut aussi engendrer ce genre de risque.  Le yoga doit être progressif et le corps bien préparé. L’accompagnement du professeur est important à travers ce processus. En effet, il est primordial de connaître ses élèves, leurs particularités médicales et physiques et de faire les corrections nécessaires en cours de séance.

Le yoga convient à tous. Plusieurs mythes sont encore actifs concernant cette pratique. Bref, peu importe le sexe, la finalité reste la même : l’équilibre.

Le yoga est excellent pour le dos. On peut le soulager et le renforcer. Quand il y a une blessure, par exemple une hernie discale toute fraîche, on doit favoriser sa guérison avant d’entreprendre une session de yoga.  Après un temps, il est intéressant de travailler avec le yoga car il muscle le corps par l’intérieur et cela favorise un bon soutien de la colonne vertébrale. On doit aussi adapter ce que l’on fait selon la problématique que l’on a. Le professeur vous guidera dans cette démarche. La respiration aidera aussi au cours du processus.

Pas du tout. Le yoga favorise l’amélioration de la souplesse. Nous travaillons à améliorer notre condition à partir du point où nous en sommes  vers un meilleur état.

Ce n’est pas son but premier.  Le yoga va d’abord aider à mieux gérer les émotions,  à améliorer le métabolisme et à se départir de mauvaises habitudes. Il améliore la conscience corporelle. Il amène à mieux prendre soin de soi et il pourrait par le fait même avoir une incidence sur le poids. Une pratique soutenue peut également aider à l’élimination et à la désintoxication, comme dans le yoga tonique et dynamique. Par contre, vouloir maigrir ne devrait pas être la motivation première vous amenant à pratiquer le yoga.

Nouvelles

Salle de cours

Thetford Mines
Samana Yoga, salle 5
733, boul. Frontenac ouest
Thetford Mines (Québec) G6G 7X9



Mobile sur demande